Premières récompenses pour ASPIROCAB (Vincent PILI)

Publié le par Vincent

Le film a participé au Festival Vidéo de VOREPPE ce samedi 22/11/08 (voir http://ccamulhouse.over-blog.com/article-24211334.html) et a glâné 2 récompenses sur 5 prix proposés au palmarès. Donc une très grande surprise, et surtout un vote du public apparemment indiscutable ce qui est une vraie satisfaction. L'organisation est toujours très sympathique. Des couacs de projections dans la première partie hors concours, heureusement résolus pour la projection principale, n'ont en rien affecté le déroulement. Bilan : des discussions toujours fructeuses, des re-rencontres du milieu vidéo non professionnel, de nouveaux contacts et des échanges. Découverte aussi d'un réalisateur alsacien, Pierre LOECHLEITER, pour un film réussi (type 48h), présent à travers son acteur principal vu dans le dernier film de Olivier ARNOLD.

 

Au fait, le palmarès complet pour le film :

 

Prix du public

Prix du montage

 

http://rvideovoreppe.free.fr/

 

Les autres prix sont très mérités, et les 2 films courts (MR ROUGE et EST-CE QUE TU M'(A)IMES?) étaient mes préférés.

 

Enfin et à titre personnel, je tenais à remercier et à féliciter l'ensemble de l'équipe d'organisation du festival : la spécificité de ces rencontres et de privilégier justement la venue des réalisateurs, de cibler les films retenus avec une projection courte et non fleuve, de prendre en charge l'aspect logistique et de récompenser de manière notable les primés. Tous ces points en font un festival différent, certes modeste mais au final largement au dessus du lot. Ils ont su trouver ce bon compromis, su rattacher quelques partenaires financiers qui permette tout cela. . Alors vive Voreppe, et un grand coup de chapeau à cette manifestation.

 

Longue vie aussi au film........

 

 

Publié dans Actualité courante

Commenter cet article

marika 26/11/2008 09:09

Toutes mes félicitations à toi, vincent pour ces deux prix largement mérités.
Marika

Vincent 28/11/2008 13:10


je viens de prendre connaissance de ton message sur le site. Je vois que tu suis cela de près. Je te renvoie le compliment, et aimerais bien tourner des films plus "féminins" pour travailler plus
longuement avec toi. En tout cas, pour l'instant je ne te lâche pas quand même. A bientôt